Imprimir
III Congreso Internacional Historia a Debate Santiago de Compostela

III Congreso Internacional Historia a Debate
Santiago de Compostela, 14-18 de julio de 2004


Reconstruccin del paradigma historiogrfico


TEMA 1. La reconstruccin de paradigma historiogrfico

Jrme BASCHET (cole des Hautes tudes en Sciences Sociales, Universidad Autnoma de Chiapas, Pars-San Cristbal de las Casas)

"UNIT, DUALIT, MULTIPLICIT. Pour une histoire la fois globale et
plurielle"


Rsum

Aprs trois dcennies marques par la fragmentation postmoderne et la critique microhistorique des paradigmes annaliste et marxiste, l'une des urgences consiste travailler la reconstruction de visions historiques globales. On ne peut esprer y parvenir que par un double dpassement tant des tendances rcentes que des pratiques de la belle poque de l'histoire totale. On propose d'avancer dans cette voie en soulignant que le vritable dfi associ la relance d'un projet d'histoire globale (et plurielle) consiste articuler de manire satisfaisante les principes d'unit, de dualit et de multiplicit. C'est seulement par leur conjonction quilibre et rflchie que l'on peut esprer s'approcher d'une comprhension des ralits sociales. Cela suppose de s'entendre sur la manire de concevoir la totalit sociale, ainsi que sur les instruments permettant d'identifier les principes qui fondent la cohrence d'une socit donne et les relations spcifiques qui la structurent (sans quoi la conception de la socit comme un tout demeure une simple ptition de principe). Il convient aussi de souligner que la mise en vidence de dualits structurantes ne conduit pas ncessairement enfermer l'analyse dans des oppositions binaires ou manichennes, mais peut constituer un instrument efficace pour saisir des formes d'articulations trs diversifies et dessiner une multitude de configurations complexes et mouvantes. Enfin, c'est dans ce contexte que la prise en compte des multiplicits - failles, jeux, carts, incohrences, dphasages spatio-temporels, diversit et conflictualit interne des groupes sociaux, rle des agents, etc. - permet de dshomogniser la lecture historique, sans pour autant la reconduire l'atomisation. Une fois admis que le principe d'unit de la totalit sociale et ses dualits constitutives s'articulent avec des multiplicits dont on peut observer la distribution dans des espaces de diffrentiation plus on moins complexes, il conviendra de proposer des modles prcis d'analyse tablis sur cette base. C'est ainsi que l'on peut esprer avancer dans la voie du dpassement des oppositions supposes insurmontables entre le quantitatif et le qualitatif, l'approche globale et la prise en compte des diversits, les dterminations collectives et le rle des agents sociaux.