Debates


Nuevo Paradigma Educativo


Bonjour,
 
Je trouve votre constat fort intéressant, il redéfinit les limites conceptuelles de ce paradigme éducatif. En effet, l'enseignement de l'histoire n'est pas simplement le fait de l'université, qui en est une constituante certes plus prestigieuse mais dont le travail constitue l'aboutissement d'apprentissages antérieurs. On pourra toujours déplorer les lacunes des uns et des autres, cependant il est indéniable que l'on ne peut fragmenter ce paradigme éducatif car toutes les formes d'éducation de/à l'histoire sont complémentaires à des degrés divers.
 
Cordialement.
 
Nicolas Prognon (GRHI-Toulouse, France)